UFC-Que Choisir de Bourgoin-Jallieu

Vos litiges se règlent avec nous

Cuisines SCHMIDT, mais où est le professionalisme ?

Mr et Mme V. de Chamagnieu commandent en juin 2019 une cuisine SCHMIDT dans le magasin de Villefranche s/Saône (plus proche de leur ancien domicile) pour leur future maison de Chamagnieu, pour un montant de 14 000 euros.

Des malfaçons dans la pose

Une fois la cuisine installée le 26 septembre 2019, de nombreuses réserves sont relevées liées à des malfaçons :
– mauvais positionnement des meubles (meuble sous évier, casseroliers, lave-vaisselle)
– plan de travail avec retour laissant apparaître le joint au niveau du raccordement des 2 éléments du plan.
Un vendeur de Schmidt se déplace, mais minimise et ne propose rien !

Mais comment obtenir réparation ?

A force de se faire entendre, Mme V. obtient un engagement d’intervention du magasin Schmidt de Villefranche/Saône, qui choisit de faire intervenir un poseur du magasin de Bourgoin-Jallieu le 20 mai 2020.
Les  travaux nécessaires au repositionnement des meubles sont effectués et réalisés de manière très correcte. Mais, il subsiste le problème de juxtaposition des plans de travail qui s’est aggravé : la déformation du plan de travail causée par le joint mal réalisé qui laisse s’infiltrer l’eau entre les éléments.

Le poseur «a également constaté le gondolement de notre plan de travail se trouvant au-dessus des meubles mal posés et il m’a expliqué la manière de poser le plan de travail pour lequel aucun espace ne doit normalement être visible » souligne Mme V. Elle s’adresse à nouveau à son interlocuteur de Villefranche qui minimise (toujours) le défaut, allant jusqu’à reprocher un mauvais entretien du plan de travail.
Une proposition de remplacement du plan de travail est faite par le magasin, mais avec une participation financière de Mme V.
Celle-ci la refuse catégoriquement, et s’adresse à notre association en juillet 2020. Des échanges avec le magasin ne parviennent pas à faire plier Schmidt, qui campe sur ses positions.

Une expertise nécessaire

Nous proposons alors à Mme V. de faire réaliser une expertise par un professionnel attaché à notre association. Le constat est fait en octobre, et les conclusions sans appel : ¨ la solidarisation des deux parties du plan de travail n’a pas été réalisée dans les règles de l’art, et est à l’origine des défauts visuels et d’étanchéité.
Nous en informons Schmidt, constat à l’appui.
A la grande satisfaction de Mme V. , par retour Schmidt accepte la prise en charge totale du remplacement des plans de travail (fourniture et mise œuvre).
A l’annonce de cette bonne nouvelle, nous en remercions Schmidt, en précisant que les règles de l’art doivent prévaloir dans ses travaux de remise en état du plan de travail.
Les modalités d’intervention sont alors définies, pour une réalisation en début janvier 2021.

IMPORTANT : l’installation d’une cuisine équipée est un travail de spécialiste, et il est primordial que l’intervenant soit rompu aux techniques de pose, ce qui, chez Schmidt Villefranche n’a pas été respecté.

Un point sur lequel tout acquéreur devra bien négocier avec son cuisiniste, en sollicitant l’intervention d’un spécialiste.