UFC-QUE CHOISIR DE BOURGOIN JALLIEU

Environnement/Énergie, Services/vie sociale

Malgré la trêve hivernale, des coupures de gaz ou d’électricité pour impayés !

Le médiateur de l’Énergie s’insurge sur le mépris des fournisseurs  ne respectant pas la trêve hivernale.

Les distributeurs (ENEDIS et GRDF), qui réalisent les coupures, renvoient vers les fournisseurs d’énergie, qui font les demandes, à leurs responsabilités.

Des fournisseurs de gaz et d’électricité ont coupé l’approvisionnement de foyers malgré l’entrée en vigueur de la trêve hivernale le 1er novembre, s’est insurgé le Médiateur de l’énergie, rapporte Le Parisien jeudi 21 novembre 2019.

« Cette pratique se fait au mépris de la législation, dénonce la directrice générale du Médiateur de l’énergie, Frédérique Fériaud », qui a reçu une vingtaine de réclamations.
Depuis 2013, la loi Brotte encadre en effet de façon très stricte la possibilité pour les fournisseurs de demander aux deux distributeurs et gestionnaires de réseau, Enedis, filiale à 100% d’EDF pour l’électricité, et GRDF pour le gaz, de couper des clients pour impayé.

Au moins quatre fournisseurs sont concernés : Engie et Total Direct Energie, ainsi que l’Italien Eni et EkWateur.

C’est à leur demande, précise Le Parisien, que des agents d’Enedis et de GRDF ont procédé aux coupures de gaz et d’électricité.

Coupures d’énergie pour impayés : des chiffres à la hausse

Le médiateur observe une hausse des sollicitations de consommateurs en situation d’impayés et craint qu’en 2019, le nombre d’interventions pour impayés, coupures ou réductions de puissance, dépasse les 572 440 réalisées en 2018.

Les conseils donnés par Énergie-Info aux consommateurs :

  • En cas de difficultés, contacter d’abord son fournisseur pour essayer d’obtenir un échéancier de paiement.
  • Prendre rendez-vous avec les services sociaux de sa commune ou de son département pour faire le point.
  • Contacter le correspondant solidarité-précarité du fournisseur pour négocier une facilité de paiement et obtenir une information sur les conditions et démarches pour bénéficier des différentes aides existantes.
  • Contacter également d’autres acteurs comme sa caisse de retraite, la CAF, une association caritative, etc.