UFC-QUE CHOISIR DE BOURGOIN JALLIEU

Pollution

CHAUFFAGE AU BOIS : comment limiter la pollution aux particules

Pour lutter contre le changement climatique, le chauffage au bois a été fortement promu depuis des années. Mais, lorsqu’il est mal conduit (matériel d’ancienne génération), ce chauffage peut s’avérer polluant pour l’air que nous respirons.
Si les forêts qui l’ont produit sont gérées durablement, le bois est une énergie renouvelable neutre en carbone.
En même temps, sa combustion peut générer différents polluants atmosphériques : particules, monoxyde de carbone (CO), oxydes d’azotes (NOx), composés organiques volatils (COV) et/ou hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).

En hiver, 70% des émissions de particules sont dus au chauffage au bois

Selon ATMO, organisme de surveillance de la qualité de l’air, 70% des émissions de particules sont dues au chauffage individuel au bois en hiver.

Les méfaits de la pollution aux Particules Fines

Selon l’OMS (Organisme Mondial pour la Santé), les particules fines sont à l’origine de plus de 48 000 décès prématurés en France.
Votre association est là pour vous informer, vous mettre en garde, et  vous convaincre que cette pollution peut être jugulée, et que les consommateurs peuvent être aussi acteurs de la réduction de pollution.

Depuis presqu’un an, l’UFC-Que Choisir de Bourgoin-Jallieu et une association partenaire, avec la contribution d’adhérents, ont déployé un mini réseau de capteurs de particules.

Les résultats démontrent effectivement que le chauffage au bois apporte une pollution supplémentaire, même dans des zones où la circulation automobile est absente. En particulier, le démarrage de feu fait apparaitre des pics élevés (voir ci-dessus).

Comment se chauffer au bois en limitant la  pollution ?

Des solutions simples existent pour réduire la pollution liée au chauffage au bois comme :

¨ Ne pas brûler n’importe quoi, comme le bois souillé ou vernis,

¨ Ne pas utiliser de bois humide,

¨ Bien stocker le bois afin qu’il soit bien sec,

¨ Privilégier la technique de l’allumage inversé (Gros bois en bas et petit bois au dessus) : cela vous permettra de réduire les émissions de particules fines liées à l’allumage et c’est très efficace en réduction d’émission de particules,

  • Vérifier le tirage, et contrôler régulièrement que la combustion s’effectue correctement,
  • Nettoyer et vérifier régulièrement votre appareil, effectuer régulièrement le ramonage de votre conduit de fumée,
  • Envisager le remplacement de votre matériel de chauffage par un plus performant.

Pour plus de renseignements contactez-nous