UFC-QUE CHOISIR DE BOURGOIN JALLIEU

Environnement/Énergie

Achat de panneaux photovoltaïques – Gare aux désillusions ! !

Nous rencontrons à nos permanences « litiges » des consommateurs qui se sont faits grugés en croyant faire la bonne affaire, celle de réduire fortement leur facture d’électricité.
Dans les foires et salons, ils ont entendu parler d’autoconsommation grâce aux panneaux solaires :  le discours et les arguments des vendeurs sont parfaitement rôdés, tellement bien qu’à l’issue de leurs démonstrations, la rentabilité est toujours au rendez-vous en dépit de tarifs prohibitifs.
Mais le raisonnement tient plus du tour de magie que du calcul, gare aux désillusions ! .

Des prix prohibitifs

Pour vérifier ces dires, les enquêteurs de Que Choisir ont fait le tour des stands en question sur différentes Foires.

28 000 € pour une installation de panneaux photovoltaïques d’une puissance de 4 kWc (1), Isolplus  a fait fort  sur la Foire de Marseille !
Pour convaincre, il a promis une économie de 2 100 € par an sur la facture d’électricité grâce à l’autoconsommation. On peut parler d’une belle entourloupe, car les modules produiront tout au plus 5 600 kWh par an, soit, sur la base de 0,16 €/kWh, une économie maximale de 900 € sur la facture, si toutefois le ménage parvient à consommer 100 % de sa production. Mais c’est impossible puisque les panneaux produisent en journée et surtout en été, alors que les pics de consommation électrique, eux, interviennent tôt le matin et surtout le soir quand on est chez soi, autrement dit toujours en dehors des heures de production des panneaux.

Le ménage peut espérer en consommer 20 % spontanément, 40 % s’il cale au maximum sa consommation sur les moments où les panneaux produisent, autrement dit en journée et surtout l’été. Au mieux, il économise alors 360 € sur sa facture. En vendant le surplus non consommé à EDF 10 centimes/kWh, il touchera 340 €, soit 700 € par an, très loin des 2 100 € promis. Inutile d’espérer une quelconque rentabilité.

Un prix réaliste : 3 000 € pour 1 KWc (*) de modules photovoltaïques posés
C’est le prix que donne l’association Hespul qui fait référence dans le domaine du photovoltaïque,  soit pour une installation de 3 KWc  à  9000 € (voire même à 7 500 €), alors que la même installation sur les foires et salons peut être facturée entre 18 000 € et 24 000 € !
(*) KWC Kilowattheure crête, l’unité de puissance photovoltaïque
Des estimations de rentabilité irréalistes

Sur la Foire de Dijon, malgré son prix de 26 800 €, l’installation de 4,2 KWc « s’amortit en 6 ou 7 ans , et les années suivantes c’est du bénéfice» affirme le vendeur.
Les calculs de Que Choisir sont bien différents : entre économie sur la facture et vente à EDF, l’installation payée 26 800 € génère un revenu annuel de 580 €. Même si le prix du KWh augmente fortement, l’installation aura rendu l’âme avant que l’investissement ne soit rentabilisé.

Un investissement difficile à rentabiliser

A partir de la carte d’ensoleillement, on voit rapidement qu’il est difficile de rentabiliser des installations dans la partie Nord et Est, et que seule la partie Sud –Est offre l’ensoleillement convenable (1200 à 1400 KWh/KWc) et peut laisser une chance de rentabiliser son installation sous réserve d’un achat  de l’installation à un prix réaliste.

Le conseil de Que Choisir : dépensez votre argent pour autre chose
C’est pourquoi nous déconseillons vigoureusement la fréquentation des exposants en photovoltaïque dans les foires et salons. C’est la porte ouverte aux ennuis financiers et aux regrets amers de s’être fait avoir.
Attention également au démarchage à domicile qui est tout à fait aussi ravageur, mais là au moins vous avez la possibilité de vous rétracter (14 jours).