UFC-QUE CHOISIR DE BOURGOIN JALLIEU

Autos/Véhicules

Voiture électrique : recharger à domicile

Le droit à la prise

Si vous habitez une maison individuelle, vous pouvez faire installer votre prise ou votre boîtier de recharge par le professionnel de votre choix (à condition qu’il soit agréé).

La démarche est différente si votre voiture est garée dans un parking fermé de copropriété. Il existe « un droit à la prise » qui garantit à tout occupant d’un appartement la possibilité d’installer un point de charge sur sa place de parking à ses frais. Ce point de chargement doit disposer d’un comptage individuel permettant la facturation de la consommation. Cependant, avant toute réalisation des travaux, la copropriété doit être avertie par lettre recommandée, accompagnée des plans et du descriptif des travaux envisagés. La demande fera l’objet d’une résolution lors de l’assemblée générale suivante. La procédure peut prendre un certain temps mais la copropriété ne pourra s’opposer à votre demande que via la saisine du tribunal d’instance et en justifiant d’un « motif sérieux et légitime ».

Prise renforcée ou wallbox

En maison individuelle, vous pouvez simplement faire installer une prise sur un circuit conçu pour cet usage (14 ampères + disjoncteur différentiel), couplée à un cordon de recharge approprié. Il suffit de laisser la voiture branchée pendant la nuit ou aux heures creuses. Ce dispositif est économique : à partir de 60 € la prise (hors frais de pose) + 100 € pour le disjoncteur. Mais il faudra attendre 10 à 20 heures pour une charge complète ! Si l’on veut plus de rapidité, mieux vaut s’équiper d’un boîtier mural de type « wallbox » (obligatoire dans les parkings collectifs) qui délivre plus de puissance (3,7 kWh ou 7,4 kWh). Seul inconvénient : son prix. La borne elle-même est facturée de 500 à 1 000 €, voire plus, selon la puissance de charge. S’y ajoutent les frais d’installation, qui varient en fonction de la configuration des lieux : longueur du câblage, existence de fourreaux pour passer les câbles électriques, etc. Afin de faciliter les démarches en habitat collectif, certains opérateurs, comme ZePlug, proposent une solution clé en main, basée sur un raccordement indépendant au réseau public. Ces sociétés se chargent de tout : démarche, installation, facturation de la consommation… Mais attention aux mauvaises surprises. Certains systèmes reposent sur un abonnement obligatoire et leur tarification est loin d’être transparente !

Les aides publiques

Certaines aides de l’État ou de l’Union européenne peuvent aider à réduire la facture (sous réserve d’éligibilité de la solution retenue) : crédit d’impôt transition énergétique (CITE), prime Advenir (jusqu’à 960 € pour un particulier)…