UFC-QUE CHOISIR DE BOURGOIN JALLIEU

Santé/Bien être

du nouveau pour l’application mobile « QuelCosmetic »

Fini les doutes sur la présence d’ingrédients indésirables dans sa crème de jour, sa mousse à raser ou le gel lavant pour son bébé. L’application gratuite QuelCosmetic de l’UFC-Que choisir vous permet désormais un choix facile, rapide et éclairé de plusieurs milliers de produits cosmétiques.
La nouvelle version de cette application permet de prendre en compte les remarques pour vous proposer une application encore plus claire, précise et personnalisée.

Une base de 125 000 références constituée avec les consommateurs

Appli QuelCosmetic Une application mobile gratuite pour choisir ses produits cosmétiques

 

Voilà un bel exemple d’interactivité entre l’UFC-Que choisir et les consommateurs ! Lorsque  l’application gratuite QuelCosmetic a été lancée, en mars 2018, la base de données comportait déjà 5 000 produits. Mais c’est grâce aux utilisateurs, qui nous ont fait parvenir codes-barres et photos des produits manquants, qu’elle s’est considérablement étoffée. Aujour­d’hui, ce sont plus de 120 000 références (environ 99 000 à risque et 24 000 sans risque) dont vous pouvez consulter les appréciations établies par nos experts.

 

QuelCosmetic mode d’emploi :

  1. Téléchargez l’application sur votre smartphone à l’aide des boutiques d’application mobile

              ou             

 

2.Visualisez les améliorations de l’application Quelcosmétic

       suivez ce lien

Comprendre le résultat

Comme la toxicité potentielle des ingrédients peut varier selon les populations, l’évaluation diffère selon la personne concernée : un pictogramme s’affiche pour les tout-petits (de la naissance à 3 ans), un pour les femmes enceintes, un autre pour les enfants et adolescents (de 3 à 16 ans), un quatrième pour les adultes.
La couleur va du vert (aucun risque identifié à ce jour) au rouge (risque significatif) et est accompagnée de lettres de A à D à destination des daltoniens. Elle correspond à celle de l’ingrédient le plus nocif de tous ceux présents : une crème peut comporter dix composants au-dessus de tout soupçon, si le onzième est un perturbateur endocrinien avéré, c’est sa couleur rouge qui l’emportera.
Attention, le résultat ne concerne que la composition du produit. En aucun cas, il ne renseigne sur sa qualité intrinsèque ou son efficacité. Ces critères ne peuvent être mesurés qu’en laboratoire et nous le faisons à l’occasion des tests comparatifs  publiés régulièrement dans Notre journal Que Choisir (imprimé ou en ligne) sur telle ou telle famille de produits. Mais forcément, le nombre de références concernées est sans commune mesure avec celles présentes dans l’appli.

Légendes appli Quelcosmetick

Le plus que vous attendiez : la liste positive de produits

Depuis notre première grande campagne sur les ingrédients indésirables dans les cosmétiques, vous êtiez nombreux à nous demander une liste positive des produits n’en contenant pas. Demande satisfaite avec l’appli QuelCosmetic ! Lorsque le produit que vous convoitez contient des ingrédients indésirables, il suffit d’un clic pour voir s’afficher une liste d’homologues plus recommandables.

Si vous êtes curieux de savoir pourquoi tel produit hérite d’une mauvaise note, cliquez sur le pictogramme de couleur et l’ingrédient incriminé s’affiche avec des explications sur sa nocivité (via un clic sur le   i  ). Par ailleurs, la composition complète du produit est affichée.

Pour en savoir plus suivez ce lien.